Valve aortique


Une sténose aortique est un rétrécissement de l’ouverture de la valve qui entraîne un plus faible débit sanguin à travers celle-ci.
Une sténose aortique peut se déclarer à la suite d’une infection, de rhumatisme articulaire aigu (RAA) ou à cause d’une anomalie congénitale. En règle générale, le tissu valvulaire devient scarifié, enflammé ou s’épaissit. Du calcium peut se déposer sur la valve, réduisant la souplesse des feuillets.

Valve Aortique
Normale

Valve aortique normale

Sténose de la
Valve Aortique

Valve aortique sténosée
Les patients peuvent observer des symptômes comme des douleurs thoraciques, de la fatigue, des essoufflements, des étourdissements, des évanouissements ou des difficultés à l'exercice. Il est important de se souvenir, toutefois, que la valvulopathie cardiaque intervient souvent sans symptômes externes et peut demeurer non détectée.

Lorsque les feuillets valvulaires perdent de leur souplesse, la surface orificielle à travers laquelle circule le sang est réduite. Lorsqu’il devient plus difficile de pousser le sang à travers la valve, les muscles de la cavité cardiaque s’étirent et s’épaississent, augmentant la probabilité d’une insuffisance cardiaque.

Lorsque la sténose aortique devient sévère et que les symptômes se développent, la vie du patient est en danger. Près de 50 % des patients ayant une sténose aortique associée à des symptômes sévères peuvent décéder dans les deux ans en raison de la progression de la maladie. Malheureusement, jusqu’à 30 % de ces patients ne font actuellement pas l’objet d’une recommandation en vue d’un remplacement de la valve aortique (RVA)2.

Cette absence de recommandation existe, bien que des études montrent un taux de survie marqué pour le RVA par rapport à un traitement conservateur chez les patients ayant une sténose aortique1,3et malgré le faible taux de mortalité peropératoire de 3 à 4 % associé au (RVA)4. Il en résulte que des milliers de patients souffrant d’une sténose aortique restent sous-traités parce que leurs symptômes sont gérés de manière conservatrice alors que la chirurgie serait plus appropriée.

Il n’existe aucun traitement médicamenteux pour la sténose aortique. Mais grâce au remplacement valvulaire chirurgical, nombreuses sont les personnes qui continuent à mener une vie saine et normale. Le remplacement chirurgical de la valve lésée peut considérablement prolonger la durée de vie, soulager les symptômes et améliorer la qualité de la vie. Il s’agit du seul traitement efficace de la sténose aortique et il est recommandé pratiquement chez tous les patients adultes qui ne souffrent pas d’une autre pathologie médicale grave.

Présentations et documentation se rapportant au sous-traitement de la sténose aortique :
Résumés d’articles se rapportant à ce sujet

Pour de plus amples informations sur la sténose aortique, ou pour acquérir notre Ensemble d’outils pour la sténose aortique sous-traitée, s’adresser au représentant Edwards


La Valve Aortique Carpentier-Edwards PERIMOUNT Magna Ease
Les performances hémodynamiques de la valve MAGNA. La facilité d'implantation en plus. Plus...
Valve aortique Carpentier-Edwards PERIMOUNT Magna
La valve cardiaque PERIMOUNT Magna de conception supra-annulaire offre des caractéristiques hémodynamiques et de débit optimales. Plus...
Valve aortique Carpentier-Edwards PERIMOUNT
La première valve aortique à conception biomécanique associant les dernières avancées technologiques aux avantages du tissu naturel. Plus...
Références:
1. Otto, CM. Timing of aortic valve surgery. Heart 2000;84(2):211-8.
2. Pellikka PA, et al. Outcome of 622 adults with asymptomatic, hemodynamically significant aortic stenosis during prolonged follow-up.Circulation 2005;111(24):3290-5.
3. Bouma BJ, et al. Which elderly patients with severe aortic stenosis benefit from surgical treatment? An aid to clinical decision making. J Heart Valve Dis 2004;13(3):374-81.
4. Bonow RO, et al. ACC/AHA 2006 guidelines for the management of patients with valvular heart disease. J Am Coll Cardiol 2006;48(3):e1-148.